Revue d'histoire diplomatique

« Un manifeste diplomatique de Voltaire », tel est le titre du premier article paru en 1887 dans la première livraison de la Revue d'histoire diplomatique. Son auteur est le duc Albert de Broglie (1821-1901), président de la Société d'histoire diplomatique, diplomate, historien, spécialiste de la diplomatie au 18e siècle et homme d’Etat.

Son fondateur, le chartiste René de Maulde-La Clavière, entend en faire un instrument de collaboration entre érudits et diplomates, entre chercheurs et praticiens. Ce qu'exprime en ces termes le duc de Broglie : « Rien n'est plus utile que de marcher de front et de contrôler les uns par les autres, en matière diplomatique comme en toute autre, les résultats de l'étude et de l'expérience ». La revue aura un double objet : « Etudier au point de vue critique, dans leurs origines historiques, les questions internationales, et retracer les rapports, de quelque nature qu'ils soient, de la France avec les divers pays ; publier ou signaler les pièces intéressantes recueillies chaque jour dans les dépôts d'archives ».

Revue d'histoire diplomatique

Aujourd'hui, cette revue continue de paraître avec régularité au rythme de quatre fascicules par an. On peut y lire des articles, des notes de lecture et des comptes rendus d'ouvrages. Elle offre une étude approfondie de l'histoire diplomatique française et étrangère depuis la Renaissance et plus particulièrement de l'histoire des relations internationales à l'époque contemporaine. Elle est co-dirigée par les professeurs Georges-Henri Soutou et Maurice Vaïsse.

Consulter l'ensemble des fascicules de la Revue d'histoire diplomatique