Des livres pour les bureaux des Affaires étrangères

1 484 livres tournois : voici ce qu’il en a coûté en 1680 pour l’achat d’ouvrages imprimés destinés aux bureaux de Colbert de Croissy [1].


Faute d’informations plus anciennes à ce sujet, on retient cette date comme celle de la fondation d’une « bibliothèque » au secrétariat d’État aux Affaires étrangères.

  • Charles Colbert, marquis de Croissy (portrait gravé)

    Charles Colbert (1629-1696), marquis de Croissy

    Secrétaire d’État aux Affaires étrangères (1679-1696)

    par J. Jones (1792)

    MAE, Collections iconographiques, série A (Estampes, A007478)

Note

  • 1

    Histoire du dépôt des archives des Affaires étrangères : à Paris au Louvre en 1710, à Versailles en 1763 et de nouveau à Paris en divers endroits depuis 1796 / Armand Baschet. Paris : E. Plon, 1875 (p. 79)

    Revenir à l’article

Voir aussi